A l’origine, c’était un terrain vague.

Pendant la guerre de 1914-1918, il fut nivelé par l’armée qui en avait pris possession pour faire un parc automobile de réparations pour les camions qui transportaient les troupes et le matériel sur le front Vosges/Alsace.

Après la guerre, ce terrain abandonné fut prêté aux footballeurs par les Etablissements S.F.K.

Un baraquement appelé « ADRIAN » qui était resté, servi de vestiaires aux joueurs visiteurs, alors que les joueurs locaux et arbitres allaient se mettre en tenue dans le local de la conciergerie de la Filature.

C’est en 1960 que l’ « ADRIAN », trop vétuste, fut démonté et remplacé par un baraquement provenant de Gérardmer et qui avait abrité les sinistrés suite à l’incendie de la ville en 1944.

vestiaires de la filature

JSN Pixel template designed by JoomlaShine.com